Consultation à domicile : que doit-on avoir dans sa mallette médicale ?

Publié le : 16 décembre 20214 mins de lecture

La mallette médicale est un accessoire indispensable pour les infirmiers et les professionnels de santé, notamment lors d’une consultation à domicile. Elle doit être pratique, efficace et durable. Mais que doit apporter un professionnel de la santé lors d’une consultation ?

Les équipements et appareils de mesure !

Tout d’abord, la pression artérielle doit être surveillée chez certains patients atteints de maladies chroniques comme le diabète. Le tonomètre sera donc votre allié. À côté de l’infirmière indépendante, il y a toujours un tensiomètre avec un brassard plus fiable et plus pratique qui détecte les arythmies cardiaques en pressant le bras du patient.

Vous pouvez également avoir besoin d’un moniteur de glucose. De même, il peut arriver qu’un patient soit soupçonné d’être positif au coronavirus, qui peut être découvert en effectuant des tests d’antigène et de PCR. Par conséquent, en tant qu’infirmier(e) privé(e), vous devez avoir un thermomètre sur vous. Une préférence pour un thermomètre frontal ou auriculaire est appropriée pour le travail. Vous pouvez également opter pour un thermomètre sans contact, plus rapide et plus utile en cas de crise sanitaire. Tous ces matériels peuvent être contenus dans de grands types de mallette médicale. Cet accessoire sert à ranger et à transporter l’ensemble des matériels de soin lors des visites médicales à domicile.

Les instruments de diagnostic !

Ensuite, vous devez apporter un outil de diagnostic conçu spécifiquement pour les professionnels de la santé. Les infirmières voient régulièrement des patients au bureau ou à domicile. Vous ne pouvez donc pas manquer le stéthoscope.

Un stéthoscope unilatéral facile à transporter est recommandé pour les infirmières. Il en existe des plus complexes, avec réduction du bruit (stéthoscope électronique) par exemple. Les infections de l’oreille étant particulièrement fréquentes en automne et en hiver, un otoscope est nécessaire. Il permet de regarder dans l’oreille à l’aide d’une source lumineuse qui peut pénétrer profondément dans le conduit auditif.

Lorsque vous toussez, attrapez un rhume ou avez mal à la gorge, vous devez forcer une lumière et un abaisse-langue. Ces deux outils supplémentaires vous permettent d’explorer votre bouche et votre gorge. Il faut parfois tester le système nerveux du patient en frappant l’articulation tendineuse libre (genou ou coude) avec un marteau à réflexes.

Le matériel de pansement !

Vous aurez besoin de pinces pour panser et appliquer une pression. Vous aurez besoin de ciseaux pour couper le bandage ou retirer le pansement. Vous achèterez probablement un kit d’ablation qui vous fournira tous les outils nécessaires pour retirer les points de suture. Le kit comprend un coupe-fil, une agrafeuse et des cotons-tiges stériles.

Il vous faudra également des pinces pour panser et appliquer une compresse. Vous aurez besoin de ciseaux pour couper la bande ou retirer le pansement. Vous achèterez probablement un kit d’ablation qui vous fournira tous les outils nécessaires pour retirer les points de suture. Le kit comprend un coupe-fil, un arrache-agrafes et un écouvillon stérile. L’infirmière mouillera et désinfectera régulièrement la plaie avec un antiseptique. Les compresses et les désinfectants seront vos alliés.

Plan du site